Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Quand les constructeurs chinois copient les voitures étrangères


Ecrit Par le 24 Apr 2017 Publié dans la categorie: Actualités, Economie, Faits Divers, Monde, Technologie


2017-04-19t073951z_1377313048_rc1eb9a60730_rtrmadp_3_autoshow-shanghai_0Au Salon de l’Automobile de Shanghai, Audi dévoile son e-tron Sportback et se positionne comme concurrente de la Tesla Model S, le 19 avril 2017.

Le plus grand salon de l’automobile au monde se tient en ce moment à Shanghai. Pendant 7 jours, sur 400 000 m2, quelque 1 200 exposants vont présenter aux visiteurs chinois leurs toutes dernières nouveautés.  Pour les constructeurs étrangers, ce salon c’est aussi l’occasion de voir ce qui se fait de mieux en matière de contrefaçon. Certaines firmes chinoises n’hésitent pas à copier les voitures étrangères.

Avec notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget

Mêmes courbes, même carrosserie, mêmes options… la toute dernière Z700 du constructeur chinois Zotye présentée au Salon de l’auto de Shanghai ressemble comme deux gouttes d’eau à la célèbre Audi A6.

Elle est présentée par la marque comme le modèle le plus luxueux de sa gamme, mais ne coûte que 13 000 € contre au moins 50 000 € pour l’original.

Les exemples comme celui-ci au Salon de l’auto cette année il y en a une bonne dizaine. Un casse-tête pour les constructeurs étrangers qui lancent pour certains d’entre eux des actions judiciaires. Mais en matière de propriété intellectuelle, les tribunaux chinois penchent rarement du côté des plaignants.

En 2004, le constructeur japonais Honda avait porté plainte contre Shuanghuan, un fabricant chinois pour plagiat. Mais cela s’est finalement retourné contre lui. Honda a dû payer 2 millions d’euros au constructeur chinois au titre des frais de justice et du « dommage à la réputation ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *