Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Samuel Eto’o désormais en Bande dessinée

Ecrit Par le 27 Dec 2012
Publié dans la categorie: Actualités, Culture, éducation, Société

Le document savamment travaillé par l’artiste Joëlle Esso a été présenté le 26 décembre 2012 à Douala, en présence du héros de la BD, l’attaquant d’Anji Makhatchkala en personne

Incroyable destin
« Eto’o Fils : naissance d’un champion ». C’est le titre de cette BD de 49 pages éditée par Dagan, une maison d’édition managée par les Africains et établie en France. Le récit est de Samuel Eto’o, le scénario, les textes et dialogues par Joëlle Esso. C’est encore elle qui est auteure des dessins et de l’encrage. Pascal Phan du studio Charon, en France, a travaillé la colorisation. La maquette et le lettrage ont été effectués dans le même studio. Sur le fond, cette BD parle de l’incroyable destin d’un gamin de New-Bell, quartier populaire et populeux de Douala, devenu un des meilleurs footballeurs au monde. Ce premier tome narre la vie de Samuel Eto’o de l’enfance à l’âge de 12 ans. Le numéro 9 des Lions indomptables raconte comment il a commencé à jouer au football, comment il désobéissait à ses parents, qui tenaient à ce qu’il aille loin avec ses études, pour aller disputer les matches Inter quartiers avec ses compères Viali et Luc. La BD renseigne aussi sur la manière donc le « Petit Milla » a finalement reçu l’onction de ses parents. La particularité de cette BD en format A4, papier glacé et en quadrichromie vient de ce que le récit est de Samuel Eto’o en personne. Ce 26 décembre 2012, devant un impressionnant parterre de journalistes, animateurs et curieux, les principaux acteurs de ce chef-d’œuvre ont apporté d’amples informations. « Quand j’écoute les uns et autres, je constate qu’ils ne passent pas le fond de mon message. Dans cette BD, ils ont le fond de mon message, car je parle de moi », soutient Samuel Eto’o.

etoo-bande-dessinee

Neuf tomes
« La réalité est que les gens ne me connaissent pas vraiment. Ils me façonnent comme ils veulent et ne voient que le côté financier. Mon message c’est qu’on peut bien naître à New-Bell et devenir grand. C’est tout cela que je raconte dans ma BD », ajoute le co-auteur. Le représentant de Dagan reste dans le même élan. « L’objectif de cette BD est de raconter l’histoire de Samuel Eto’o, afin qu’elle puisse inspirer les jeunes », déclare Dieudonné Gnammankou. D’après Joëlle Esso, un nouveau tome paraîtra chaque six mois et neuf tomes au total sont prévus, correspondant au numéro fétiche de ce prodigue Bassa, qui n’hésite pas d’ailleurs à gratifier les lecteurs de quelques mots en langue vernaculaire. La BD est d’ores et déjà disponible au Cameroun et sera vendue dans les librairies. En France, renseigne l’éditeur, elle doit paraître en fin janvier 2013. Joelle Esso est une artiste camerounaise de grand talent. Elle est la première femme à la fois scénariste et dessinatrice africaine à publier des albums de bande dessinée en France. Dans le domaine de la BD, elle a à son actif trois belles références. Petit Joss, école urbain mixte, Tome I (Dagan 2010), Petit Joss, les vacances, Tome 2, Dagan (à paraitre en 2013) et Une maison dans le désert, à paraître également en 2013.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>