Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Sauver le RHDP et les valeurs de l’Houphouëtisme

AfricaPresse.com

Ecrit Par le 27 May 2013 Publié dans la categorie: Afrique, Chronique, Cote d'Ivoire


Macaire DAGRY Chroniqueur politique

Macaire DAGRY
Chroniqueur politique

En 2010, cinq ans après la signature de l’alliance politique qui a vu naître le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le 18 mai 2005 à Paris, cette coalition a su donner un contenu concret à ce pacte politique. En dépit de quelques doutes et scepticisme, ses membres ont surmonté les divergences politiques existantes pour s’unir et gagner l’élection présidentielle de 2010.

L’organisation de cette élection avait pour objectif de mettre fin à la longue crise militaro-politique qu’a traversé le pays depuis le 19 septembre 2002 et qui a occasionné la partition du pays, provoqué une méfiance et le rejet des populations les unes envers les autres. C’est ainsi que pour sauver notre nation, les populations membres du RHDP se sont massivement mobilisées pour faire élire le candidat désigné par les responsables politiques de cette alliance.

La réhabilitation des valeurs de l’Houphouëtisme

C’est donc, sur la base des valeurs de l’Houphouëtisme que le RHDP a décidé la création d’un organe chargé de favoriser le retour à la paix en Côte d’Ivoire par la réconciliation nationale, le dialogue et la fraternité. Cette volonté manifeste de rassembler les ivoiriens, dans l’esprit de l’Houphouëtisme et de les exhorter à vivre ensemble a vu la mise sur pied d’un cadre institutionnel par le président de la République, appelé Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation. Face aux différentes incertitudes de la politique ivoirienne, le RHDP demeure aujourd’hui le seul rempart contre l’intolérance, la discrimination et la violence. Tant que le RHDP sera uni, aucune force politique en Côte d’Ivoire ne pourra l’évincer. Mais cela suppose une meilleure répartition des pouvoirs et une alternance négociée au sein même de cette force politique Houphouëtiste en 2020, sur les mêmes principes édictés par ce pacte. Le RDR et PDCI sont en définitive deux forces politiques au destin commun, scellé par l’Houphouëtisme qui leur sert de référence politique et idéologique.

Les défis à relever

Cependant, les principaux défis de cette coalition restent le renforcement de son unité au niveau national, la solidarité entre les différents partis politiques qui la composent et une meilleure communication envers les populations, de ses actions ainsi que de celles du gouvernement et de la direction du RHDP.
Ainsi, à l’occasion du huitième anniversaire de la signature de la charte du RHDP et à deux ans de la future échéance présidentielle, les membres du RHDP devront s’unir à nouveau autour des présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara pour définir de nouveaux objectifs et se donner les moyens de les atteindre. Parmi tous ces défis à relever, celui de la communication au sein de cette alliance et vis-à-vis de la population fait partie des priorités. Elle met en lumière des défaillances manifestes au sein de cette alliance des Houphouétistes. Ce déficit de communication a conduit par moments à une absence de solidarité à l’intérieur du RDHP et de soutien aux actions du gouvernement. Il peut également agir, de fait, sur les résultats attendus par cette coalition au pouvoir, sur lesquels l’ensemble des membres du RHDP sera jugé à la fin de ce mandat.

Le Groupe des communicateurs du RHDP

Cette nécessité absolue de communication doit avoir pour objectifs principaux : le maintien de la cohésion entre ses membres, la sauvegarde des acquis communs du RHDP, la défense systématique de toutes les valeurs de l’Houphouëtisme, notamment le dialogue permanent, la paix, la recherche du consensus et l’unité de la nation dans la diversité, qui constitue le fondement de sa richesse culturelle.

Voilà pourquoi l’initiative de M. Zié Daouda Coulibaly de créer un groupe de communicateurs du RHDP est une excellente idée soutenue par les différentes directions de ce mouvement. L’objectif principal de cette structure de communication politique au sein du RHDP est de créer les conditions d’une meilleure communication entre tous ses membres afin de réguler et harmoniser les communications de leurs actions politiques dans l’intérêt de cette alliance.

A plus de deux ans de la future élection présidentielle ivoirienne, le RHDP est désormais confronté à des choix stratégiques qui engageront toutes les valeurs de l’Houphoëtisme, à savoir : l’unité nationale, le rassemblement des forces opposées, la tolérance et la paix afin de poursuivre l’œuvre de construction, de développement et de modernisation de la Côte d’Ivoire, initiée par le président Houphouët-Boigny.

@AfricaPresse.com: Macaire DAGRY, Chroniqueur politique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *