Hébergement Web Mutualisé - Wise Host

Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Tunisie : la communauté internationale affiche son soutien après l’attaque à Ben Guerdane

Jeune Afrique

Ecrit Par le 9 Mar 2016 Publié dans la categorie: Afrique, Monde, Tunisie


ben-guerdane-et-hollande

Suite aux affrontements meurtriers qui ont fait 54 morts lundi à Ben Guerdane, plusieurs personnalités internationales ont exprimé leur soutien à la Tunisie et condamné fermement cette nouvelle attaque terroriste.

36 jihadistes, 11 membres des forces de l’ordre et sept civils ont été tué à l’issue d’une opération de grande ampleur dans la ville de Ben Guerdane, au sud-est de la Tunisie, où une caserne militaire avait été prise pour cible par des hommes armés.

« Les Tunisiens sont en guerre contre cette barbarie et ces rats que nous allons exterminer (…) définitivement », avait déclaré lundi soir le président Béji Caïd Essebsi à la télévision publique tunisienne. Une lutte contre le terrorisme soutenue par plusieurs autres chefs d’États ainsi que l’Organisation des Nations unies (ONU), qui en ont profité pour réitérer leurs engagements auprès du peuple tunisien.

L’ONU, les États-Unis et la France aux côtés de la Tunisie

Suite à l’attaque, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a présenté « ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes ainsi qu’au peuple et au gouvernement tunisiens, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ». Il a également rappelé le soutien de l’ONU pour aider la Tunisie à lutter contre « le fléau du terrorisme » et « préserver les acquis de la révolution ».

Même message du côté de la France, où le président de la République François Hollande a estimé que la Tunisie avait été une nouvelle fois visée « parce qu’elle est un symbole ». « Plus que jamais, la France est déterminée à poursuivre et intensifier sa coopération avec la Tunisie dans la lutte contre le terrorisme », peut-on lire dans un communiqué de l’Elysée.

Les États-Unis, à travers le porte-parole du département d’Etat John Kirby, ont « condamné fermement » cette attaque tout en louant « la réaction rapide et courageuse des forces de sécurité tunisiennes ». Ce dernier a aussi précisé que la Tunisie peut toujours compter sur la  « proche collaboration » des États-Unis, qui renouvellent leur « offre d’aide au gouvernement tunisien après l’attaque lâche » de lundi.

Une solidarité aussi exprimée par plusieurs dirigeants du monde arabe.

Solidarité maghrébine et bahreïnie

Dans la soirée de lundi, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’est entretenu par téléphone avec son homologue tunisien, lui faisant part de la solidarité de son pays, d’après l’agence de presse tunisienne (TAP).

L’Algérie et le Maroc ont, quant à eux, condamné « vigoureusement » l’attaque terroriste et salué la « riposte courageuse et déterminée » des forces de sécurité tunisiennes. « Nous assurons le peuple et le gouvernement tunisiens frères de notre solidarité pleine et entière », a déclaré le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, à l’agence de presse algérienne (APS), alors que le Maroc « réaffirme sa solidarité avec la République de Tunisie sœur (…) face à cet acte criminel abject dont les auteurs visent à porter atteinte à la sécurité et la stabilité du pays et semer la terreur. »

Idem pour le Royaume de Bahreïn, qui condamne le « terrorisme sous toutes ses formes et appelle à l’unification des efforts régionaux et internationaux pour éradiquer ce fléau. »

Rebecca Chaouch

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *