Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

VOL AGRAVÉ À BANGANGTÉ‏

Ecrit Par le 19 Jul 2012
Publié dans la categorie: Faits Divers, Société

Les autorités de la ville de Bangangté viennent d’interpeler un bandit qui a pris l’habitude de cambrioler dans les bureaux des services publics.Dans la nuit de Dimanche 15 au 16 juillet 2012, le nommé Serges entrepreneur en bâtiment a cambriolé dans trois bureaux du palais de justice de Bangangté et emporté des documents importants et des appareils électroniques et autres, alors que depuis janvier 2012 il ne se passe pas une semaine sans qu’un bureau du parquet ne soit visité. Les forces de maintien de l’ordre da la ville n’arrivent pas toujours à identifier les voleurs et à mettre fin au grand banditisme qui a fait couler beaucoup des dossiers introuvables jusqu’a nos jour.

Ce donc un mineur qui aurait livré le monsieur aux autorités. Mais comme elles avaient peur de se rendre sur les lieux avec les éléments peu efficaces s et moins expérimentés. Cette pour cela qu’elles ont fait appel au renfort depuis Bafoussam, afin de réussir à maitre la main sur ce dernier et sa femme qui sons actuellement gardé à vue dans la cellule de la brigade de gendarmerie de Bangangté avec quatre complices, au cour de l’enquête hier 17 juillet 2012.
Des sources sûr, il ressort que les objets importants ont été retrouvés chez lui (deux arme à feu dont celui du Préfet volé en Février dernier et même pour son prédécesseur, le livre du code de procédure pénale emporté dans le bureau du greffier-chef il ya quelques mois, des ordinateurs etc.)

Mais seulement les documents disparus du parquet sons introuvables. Les rumeurs courent et font état du fait que c’est avec l’aide de certaines autorités de la ville, dans l’optique de faire disparaître les dossiers brulante, que ce monsieur a souvent opéré.

Une chose sure est que depuis un certain temps, le taux de criminalité a augmenté dans c’est localité et les étudiants de UdM (Université des montagnes) sont aussi victime au quotidien et personne ne s’intéresse aux plaintes déposées par ces derniers.

Plus de quarante éléments sont venus de Bafoussam pour faire face à quatre personnes. Après Basamba, titrée comme la ville cruelle dans certains journaux et le site Camer.be, Bangangté est sans doute la ville du grand banditisme.
Au secours !!!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>